Accueil » L’identification du chat est-elle obligatoire ?

L’identification du chat est-elle obligatoire ?

Identification chat

L’identification du chat est-elle obligatoire ?

Identifier des animaux domestiques tels que le chat est le seul moyen d’établir un lien formel entre l’animal et son propriétaire en cas de perte ou de vol.

L’identification suivra votre animal toute sa vie. Il est donc important de s’assurer que les informations contenues dans les archives nationales soient mises à jour : adresse, nom, prénom…

Donc, l ’identification est obligatoire pour tout propriétaire de chat.

En quoi consiste l’identification de mon chat ?

Les professionnels autorisés peuvent utiliser deux méthodes d’identification différentes. Il s’agit notamment du tatouage ou de l’implantation d’une puce électronique.

Le tatouage

Il s’agit d’une méthode d’identification traditionnelle. Le tatouage ​​a longtemps été une méthode d’identification des carnivores indigènes.

Cette méthode est connue pour être douloureuse, et ce n’est malheureusement pas le seul inconvénient.

Le tatouage ​​au dermographe doit être réalisé par un vétérinaire sous anesthésie générale. Il va ensuite inscrire un numéro dans le carnet de santé de l’animal.

Les numéros tatoués à l’intérieur des oreilles et des cuisses sont principalement composés de trois chiffres et de trois lettres. Ils sont facilement falsifiables et s’estompent avec le temps, ce qui les rend difficiles à lire.
C’est pourquoi on préfère aujourd’hui la seconde méthode d’identification qui est la puce électronique.

Identification chat

Puce électronique

Méthode d’identification puissante depuis une quinzaine d’années, les puces électroniques ont progressivement remplacé les tatouages.

Les puces électroniques pour chats sont des puces RFID qui contiennent un code inviolable à 15 chiffres qui donne accès à toutes les informations sur votre animal.

Ces implants sous-cutanés permettent non seulement d’identifier les animaux de compagnie, mais aussi de les dénombrer à travers le territoire Français.

La puce électronique dispose également de capacités de surveillance et de suivi de la santé pour la recherche d’animaux perdus et la lutte contre la négligence des animaux.

Pour identifier l’animal, le vétérinaire implante un embout à la hauteur de la fosse vertébrale cervicale gauche, c’est-à-dire sous la peau de l’oreille gauche.

La pose s’effectue à l’aide d’une seringue stérile, qui est totalement indolore, et ne nécessite pas d’anesthésie. Le vétérinaire délivrera alors un certificat préliminaire au propriétaire jusqu’à ce qu’il soit finalement enregistré auprès d’I-CAD.

En identifiant l’animal de compagnie, le vétérinaire remettra au propriétaire l’équivalent d’une carte d’identité pour le chat.

Cet acte confère à votre animal une présence formelle et la légitimité de son propriétaire. Elle doit être conservée dans un endroit sûr pour le reste de votre vie.

En conclusion, peu importe la méthode utilisée, le principe est d’attribuer un numéro unique à chaque animal, de l’enregistrer aux archives nationales et d’y joindre les coordonnées de son propriétaire, à savoir les vôtres.

Si le numéro de téléphone ou la nouvelle adresse change (même temporairement pendant les vacances) ou si l’animal décède, cette information doit être mise à jour via les fichiers nationaux.

Vous devez donc signaler tout changement de situation.

Pourquoi l’identification est-elle obligatoire ?

Bien qu’elle puisse sembler banale, l’identification de votre animal de compagnie est un acte qui comporte de nombreuses utilités.

Voyager avec son chat

L’identification par puce électronique est obligatoire pour voyager dans l’Union européenne et dans de nombreux autres pays (sauf pour les animaux identifiés par des tatouages ​​avant le 3 juillet 2011).

Les propriétaires doivent également apporter les documents et les dossiers de santé de leur chat. L’objectif est de prouver qu’ils disposent des dernières informations sur les vaccins.

En effet, les animaux domestiques ont besoin d’un passeport pour voyager à l’étranger. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire.
Certains pays peuvent exiger des étapes obligatoires supplémentaires pour amener votre animal dans la région :

  • Identification après le 03 juillet 2011 : Les animaux doivent être identifiables par une puce électronique incrustée sous la peau.
  • Identification avant le 03 juillet 2011 : Les animaux peuvent être identifiés par un tatouage à l’intérieur de l’oreille. Après cela, vous devez prouver que le tatouage a été fait avant le 3 juillet 2011 à l’aide d’un certificat délivré par votre vétérinaire.

Identification chat

Permettre de le retrouver en cas de fugue ou de vol

En cas de perte, votre chat sera plus facile à retrouver.

L’animal identifié à près de 100 % de chances d’être rendu à son propriétaire, contre seulement 15 % s’il n’est pas rendu. 

Si l’animal n’est pas identifié, il est considéré comme perdu.

De plus, cet acte n’est pas à négliger puisque les animaux errants non identifiés peuvent être euthanasiés à la simple demande du maire.

Récemment, Didier Guillaume -Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation- a déclaré que la non-identification des chats serait punie d’une amende de 135 euros, et ce, depuis le premier semestre 2020.

Une nouvelle mesure pour lutter contre l’abandon et provoquer une prise de conscience chez les propriétaires de félins.

Il est donc impératif d’identifier votre animal, pour vous, pour lui.

À quel âge peut-on identifier un chat ?

L’identification du chat est obligatoire et doit être faite au maximum 7 mois après la naissance. Cette obligation s’applique également à tous les compagnons nés après le 1er janvier 2012.

C’est pourquoi les chats sont généralement identifiés dès leur première visite chez le vétérinaire.

Seule l’identification de l’animal peut prouver qu’il est vacciné. Au cours de cette première visite, le spécialiste peut également stériliser l’animal vous le souhaitez.

Identification chat

Comment faire identifier mon chat ?

Evidemment, pour faire identifier votre chat vous devez vous rapprocher de votre vétérinaire.

Il est en effet le seul expert autorisé à insérer la micropuce  sous la peau du chat.

Le vétérinaire saisit ensuite la fiche d’identification dans le fichier national I-CAD.

Ce fichier comporte plusieurs informations sur le chat, comme :

  • Nom
  • Âge
  • Poids
  • Caractéristiques physiques
  • Race
  • Couleur

Les puces électroniques vont bien au-delà des tatouages ​​​dermographes même si des professionnels certifiés peuvent effectuer une identification en utilisant les deux méthodes. Le dermographe nécessite une anesthésie et peut être retiré au moment opportun.

Identifier son chat est obligatoire pour tous les propriétaires français. En 2018, le nombre de chats identifiés a littéralement augmenté plus que les années précédentes, augmentant de 43 %.

C’est une aide précieuse pour de nombreux points, notamment la lutte contre le trafic et la prolifération des chats errants.

L’identification de votre chat n’a de sens que si les informations sont pertinentes et à jour.

Si la vérification de l’identité profite réellement aux propriétaires d’animaux, elle permet aussi à l’État d’assurer la surveillance sanitaire, la sécurité publique, le respect de l’environnement, les pratiques commerciales, les importations et la surveillance du trafic.

1 réflexion sur “L’identification du chat est-elle obligatoire ?”

  1. bonjour pour avis merci chatte 16 ans tumeur mammaire ulceree hemoragique metastases poumons elle ne mange pas miaule jour nuit vomit et se cache il lui reste peu de jours ? risque de deces asphyxie ou hemoragie ? elle souffre ? ni operation ni chimio ? merci tel 0752447903

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.