Accueil » 6 bonnes raisons d’adopter un chat en refuge

6 bonnes raisons d’adopter un chat en refuge

Adopter refuge : A la 1

Pourquoi décider d’adopter un chat en refuge ?

 Vous l’avez peut-être remarqué, dans la plupart des articles nous vous recommandons souvent de privilégier l’adoption d’un chat dans un refuge plutôt qu’en élevage ou en animalerie.  

En effet, si ce choix semble naturel pour certains propriétaires d’animaux qui se dirigent systématiquement vers les refuges ce choix est moins naturel pour d’autres. Peut-être pour vous ?  

Pour vous convaincre, découvrez six bonnes raisons de sauter le pas et de vous rendre en refuge pour trouver votre futur compagnon.  

1. Vous avez plus de choix pour trouver un animal qui vous correspond  

Dans un refuge, dans une association, à la SPA, exceptés certains lieux spécialisés (comme la LPA par exemple), tous types d’animaux sont présents.  

Lorsque vous décidez d’adopter un animal, qu’il s’agisse d’un chat ou tout autre, en vous rendant en refuge vous trouverez toutes sortes d’animaux de compagnie.  

Sur place, vous aurez donc un large choix d’animaux à adopter : chiens, chats, oiseaux, rongeurs… Chaque refuge a une capacité d’accueil limitée et des boxs spécifiques, mais la majorité accueille une variété d’animaux.

En conséquent, si vous n’avez pas d’idée précise de l’animal que vous souhaitez, votre choix pourra se préciser sur place.

De même, si vous décidez d’adopter un chat, sans avoir de critère sur la race (Maine Coon, Persan, Bengal...) vous trouverez plein de races de chats au même endroit !  

De fait, vous ne vous concentrez plus sur une race, mais plutôt sur le comportement, sur le feeling du chat qui vous attire : s’il vient vers vous, si son regard vous transperce, si vous le sentez apaisé auprès de vous…

Et pourquoi ne pas rentrer avec un deuxième petit compagnon ?  

2. Vous améliorez le destin d’un petit être 

Comme des petits accidentés de la vie, les animaux présents en refuge sont souvent victimes de choix qu’ils n’ont pas choisis.

C’est triste, mais les animaux domestiques sont entièrement tributaires des choix de leurs propriétaires. Qu’ils soient bons ou mauvais.

Ils dépendent des décisions de leurs maîtres, et de la manière dont ils décident de les traiter, plus ou moins bien. Y compris lorsqu’il s’agit de s’en séparer pour X ou Y raisons… 

Problèmes de comportement chez l’animal, séparation, manque de temps, manque d’espace… Parfois les changements de la vie peuvent impacter le destin de l’animal, et malheureusement le conduire jusqu’au refuge s’il n’a plus de foyer. 

Le refuge doit évidemment être le dernier recours. C’est un lieu de transition qui ne doit pas devenir un lieu de vie pour l’animal.

La plupart des chats qui s’y trouvent n’ont donc pas eu une vie facile : négligés, maltraités, abandonnés… Certains peuvent y être depuis des années !  

En décidant d’adopter, vous augmentez considérablement l’espérance de vie de l’animal, qui peut être euthanasié à tout moment au refuge.

De plus, vous le rendez tout simplement heureux. Après les malheurs et l’abandon qu’il a subi, il sera forcément mieux auprès d’une personne aimante et d’un foyer chaleureux où il trouvera toute l’affection nécessaire. 

Adopter chat refuge 1

3. Vous adoptez un animal déjà identifié et vacciné 

À la différence d’un animal recueilli ailleurs, ou acheté en animalerie, tous les animaux adoptés en association ou en refuge, comme à la SPA, sont pucés et vaccinés.

De fait, vous pouvez adopter en toute confiance. En dehors des associations réglementées et des refuges, vous risquez d’avoir affaire à des individus qui ne respectent pas la réglementation en matière de vente ou de don. Ce qui est un risque supplémentaire pour vous et pour l’animal. 

Toute association a un numéro d’immatriculation RNA. Vous pouvez le demander pour vérifier son authenticité.   

En adoptant en refuge ou asso, vous aurez la possibilité de rencontrer les animaux en direct et de signer un contrat d’adoption. Ce contrat vous permettra de récupérer le carnet de santé de l’animal. Cela vous garantit qu’il est :  

  • Identifié (obligatoire pour toute cession d’animal) 
  • Sevré (obligatoire) 
  • À jour dans ses vaccins (valable pour chats, chiens, lapins…) 
  • Stérilisé (dès lors qu’il est en âge de l’être) 
  • En bonne santé (déparasitage, vermifuge, soins spécifiques…) 

Dans le cas où l’animal souffre d’une maladie ou nécessite des soins particuliers, vous en serez immédiatement informés, il n’y a donc aucune mauvaise surprise. 

4. Le coût d’adoption d’un animal est faible 

Contrairement à certains lieux, comme les chatteries, les animaleries, ou certains particuliers, les prix d’achat des animaux sont strictement plafonnés dans les associations et refuges.

Pas de mauvaise surprise pour vous. Exit les prix exorbitants avec une marge certaine pour les vendeurs. 

En élevage spécialisé, vous payez pour un service, comme si vous achetiez un objet, c’est une forme de marchandisation. Le prix d’achat se justifie car l’animal est “calibré” comme vous le souhaitez. C’est généralement un chaton de race avec loof ou pedigree. 

Mais pourquoi payer pour un animal en refuge ? L’argent n’est pas gage de bien-être. Surtout qu’il s’agit généralement d’un chat déjà adolescent, adulte, et dont vous connaissez très peu le vécu. 

Sachez qu’à la SPA, le coût d’achat se justifie par les soins apportés à l’animal durant toute la durée de son séjour : sa stérilisation, son identification, ses soins vétérinaires, l’expertise comportementale, les cours de rééducation/d’éducation positive…  

Selon le refuge, les prix fixés ne sont pas les mêmes. Le coût de l’animal dépend de certains facteurs : l’espèce, la race, l’âge.

Voici un petit ordre d’idée des frais d’adoption d’un animal à la SPA :  

  • Chien : 250€ de frais d’adoption 
  • Chiot de moins de 6 mois : 300€ de frais d’adoption 
  • Chat ou chaton : 150€ de frais d’adoption 
  • NAC : Participation libre 

Enfin, notez que les sauvetages d’urgence (si risque imminent d’euthanasie) sont gratuits pour les encourager.
Si l’animal n’est pas encore stérilisé au moment de son adoption, un chèque de caution de 300€ vous sera également demandé. 

Adopter chat refuge 2

5. Vous soutenez la protection animale et bénéficiez de conseils précieux 

En France, 11 animaux domestiques sont abandonnés toutes les heures.
Plus de 8 000 animaux ont été abandonnés en 2020. 

En décidant de vous rendre en refuge, vous aidez la SPA (ou tout autre) à poursuivre les combats qu’elle mène chaque jour en vertu de la protection animale. 

Les refuges ont une capacité d’accueil très limitée et se retrouvent souvent bondés, surtout l’été. Ce avec plusieurs animaux dans les boxs, qui ne s’entendent pas toujours très bien, qui ne sont pas faits pour cohabiter..Parfois dans des conditions déplorables, et avec peu d’attention, les animaux restent des années au même endroit…

Les équipes salariées et bénévoles sont sur le terrain toute l’année. Ils sont au chevet des animaux, au contact de tous les visiteurs, à l’écoute des familles. 

Tous les membres des refuges de la SPA connaissent parfaitement les animaux recueillis : leurs problématiques, leurs passés, leurs caractères, la famille dont ils ont besoin. Ils veillent ainsi à ce que chaque adoption soit une adoption responsable, réussie et définitive. Ils vous rappelleront que c’est un acte qui vous engage pour toute une vie. 

De plus, les membres des refuges sont formés à l’éducation positive. L’éducation positive est basée à une approche comportementale de l’animal (spécifiquement les chiens) de manière à calmer et à rééduquer progressivement l’animal.

6. Les achats en élevage ou en animalerie ne sont pas une solution durable 

Enfin, de nombreux élevages pullulent autour des races de chats les plus populaires.

Vous en retrouverez un grand nombre partout sur le territoire. Un animal d’élevage ou de chatterie est vendu dès la fin de son sevrage. C’est un animal racé, qui a le calibre d’un chat de concours. L’achat lui assure d’avoir grandi dans un environnement équilibré.

Premièrement, sachez qu’un animal d’élevage n’exclut pas les risques de maladie, de malformation, de fragilité. Certaines races ont d’ailleurs des comorbidités spécifiques auxquelles on ne peut pas échapper, peu importe le lieu d’adoption. 

Si vous faites le choix de l’élevage, vous devez avoir le budget suffisant pour prétendre à un chat issu d’une chatterie. Le coût est parfois exorbitant, et peu justifiable. 

Savez-vous que le trafic d’animaux est le troisième plus gros trafic mondial après la drogue et les armes ? Acheter un animal en animalerie contribue à accroître les problématiques liées à ce réseau. 

En animalerie, vous n’aurez que très peu d’informations sur la provenance de votre animal.

Enfin, les animaleries, en raison des nombreuses controverses qu’elles soulèvent font tout simplement disparaître.  

En 2021, un accord a été trouvé sur un texte historique en faveur de la condition animale en France.  

Les animaleries n’existeront plus. À partir du 1 er janvier 2024, les animaleries n’auront plus le droit de vendre des chiens et des chats « pour des raisons éthiques et sanitaires ». 

Adopter chat refuge 3

Alors, convaincus ? N’hésitez pas à vous renseigner sur les refuges et les associations les plus proches de chez vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.