Accueil » Prendre son chat par la peau du cou : bon ou mauvais ?

Prendre son chat par la peau du cou : bon ou mauvais ?

Chat peau du cou

Vous avez peut-être déjà pris votre chat par la peau du cou pour le déplacer ou pour le punir. Cette habitude se fait plus lorsqu’il est encore chaton, car il est plus léger et manipulable. La plupart du temps, cette position l’immobilise et ne lui permet pas de se débattre. Mais est-ce vraiment bon pour lui ? A-t-il mal lorsque l’on prend notre chat de cette façon ?

D’où vient cette technique ? 

Dans le monde animal, les plus grands félins comme les lions, sont souvent représentés en train de prendre leurs petits par la peau du cou. 

Ce comportement peut servir à les transporter, à les calmer ou à les éloigner du danger.

La méthode a été popularisée et reprise à notre échelle pour traiter nos petits compagnons. 

En tant que propriétaire de chats, on peut s’amuser à le porter de cette façon lorsqu’il est encore petit. On peut penser que cela l’habitue à notre présence et à notre odeur.

Lorsqu’ils grandissent, on peut réutiliser cette prise pour le punir, comme pour le présenter à un objet ou à quelque chose qu’il aurait détruit. Cela peut-être une manière de lui monter notre domination et notre contrôle sur lui en lui disant « Tu as vu ce que tu as fait ! » -ce qui est totalement inutile s’il n’est pas pris en flagrant délit.-

Enfin, prendre son chat par la peau du cou peut servir à l’immobiliser pour le soigner, et se protéger des coups de griffes puisqu’il est en position de faiblesse.

Traumatisante pour certains, indolore pour d’autres, cette méthode divise. Peu importe la raison pour laquelle vous prenez votre chat par la peau du cou, faisons le point sur cette méthode.

Porter chat peau du cou
Source : Jérôme Guillaumot

Pourquoi prendre son chat par la peau du cou ? 

Prendre son chat par la peau du cou est aussi appelé « la clipnose » : une contraction de l’Anglais clip (pince) et d’hypnose. La technique s’inspire de maman chat qui prend elle-même ses chatons par la peau du cou.

Certes, mais à cette période les chatons ne pèsent que quelques centaines de grammes. C’est un geste naturel qui n’aura pas d’impact sur eux, s’il est effectué par leurs mamans et uniquement les premières semaines de leurs vies.

Lorsque le chat grandit et que son maître le prend comme cela, l’impact n’est pas le même ! 

Selon certaines études (Toutain, 1978, Tartelin 1991) 70% des chats sont réceptifs à la clipnose, avec généralement une corrélation de ronronnement. Les partisans de cette méthode, affirment notamment qu’il y aurait « moins de nerfs à cet endroit. »

Les principaux arguments sont donc que cette prise soit indolore, et même apaisante pour l’animal, plongé dans un état d’hypnose, et désarmé de toute agressivité. Prendre son chat par la peau du cou serait donc une méthode inoffensive.

Elle est très répandue et n’aurait pas d’impact sur le bien-être de l’animal. Mythe ou réalité ? 

Pourquoi est-il mauvais de prendre son chat par la peau du cou? 

Premièrement, si cette méthode est pratiquée par la maman chat elle ne doit pas être reproduite. La prise lui est réservée. 

Le poids et la taille du chat augmentent considérablement avec l’âge. Et cette méthode peut s’avérer traumatisante pour l’animal.

Seuls certains professionnels, comme les vétérinaires peuvent être amenés à la pratiquer, dans des conditions exceptionnelles si le chat est impossible à manipuler. 

Hormis cela, sachez que cette méthode provoque un stress important, voire un état de panique chez votre chat. Au-delà de l’âge de 3 mois cette méthode est traumatique. La contraction de la peau et la pression exercée est très importante avec son poids et le place en situation de totale soumission.

C’est un erreur à ne pas reproduire, même de façon occasionnelle. Vous n’avez rien à y gagner. Votre chat risque de vous craindre, de vous fuir encore plus, et d’adopter un comportement agressif. 

Chat peau du cou

Comment porter son chat autrement ? 

Oubliez cette méthode, que ce soit pour déplacer ou pour punir votre chat. Heureusement, nous allons vous donnez d’autres techniques.

Sophia Yin, une scientifique américaine, a développé une approche comportementale respectueuses du bien-être animal. 

Il s’agit des méthodes « pet friendly. »

Ces prises peuvent être reproduites par les vétérinaires lors des consultations ou à la maison pour manipuler vos animaux : cat-friendly, dog-friendly… On peut en compte le bien-être physique et l’équilibre mental de l’animal.

Certains professionnels utilisent par exemple une serviette pour enrouler le chat et le déplacer (comme un burrito.  Cela varie selon sa taille et son poids évidemment. Le stress de l’animal sera nettement diminué, et il sera plus facilement manipulable !

Si vous souhaitez reproduire la méthode, commencez par :

  • Préparez tous les accessoires nécessaires avant d’aller chercher votre chat (si c’est une cage, placez-la plusieurs jours avant dans son environnement pour qu’il s’y habitue!)
  • Prenez votre temps et ne soyez pas stressés, les animaux ressentent le stress.
  • Soyez délicat dans vos gestes sans être brusque, et éviter de toucher sa petite tête ou ses yeux

Vous pouvez aussi procéder comme ceci pour le déplacer :

Passez votre avant-bras derrière ses pattes avant et l’autre bras proche de ses pattes arrière. Votre première main peu aussi le soutenir derrières ses pattes avant lorsque votre deuxième main est placée sous ses cuisses pour le supporter. Cette prise est la plus confortable puisque votre chat sera en quelques sortes assis 

Enfin, notez qu’il y a aussi d’autres positions à proscrire si vous portez votre chat. Par exemple, ne pas le prendre sous vos aisselles, ne pas le mettre sous le dos comme un bébé, ne pas le couchez.

Aucun chat n’apprécie être serré ou trop cajolé, c’est un animal et non un enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.